19 décembre 2006

Diffamation et incompétence


Royaldiffamation3
Vidéo envoyée par hansebernard

Suite au suicide de Bernard Hanse, un enseignant apprécié de tous, le Procureur de la République Monsieur Dintroz met en examen un élève mineur pour dénonciation mensongère. Le lendemain le 9 juillet 1997 Mme Ségolène Royal remettra publiquement en doute cette décision de justice. Ses commentaires déplacés participeront à un véritable lynchage médiatique à l'encontre d'une famille plongée dans la douleur, à l'encontre d'un homme d'honneur. Inhumaine incompétence… Absence de compassion et d'ordre juste…

Cette farce dramatique de l'inhumanité en mouvement n'est pas achevée au regard du texte que Ségolène Royal signera le 26 août 1997 dans le BO hors série du 4 septembre 1997 et qui condamne pénalement les accusations sans fondement et donc ses déclarations à travers les médias.  Cas unique d'incompétence dans l'histoire de la 5ème république d'une ministre ne comprenant pas les textes qu'elle signe la condamnant ipso facto. Le 21 juin 2002 la Cour d’Appel du Tribunal des mineurs de Reims rendra son délibéré final en déclarant Bernard Hanse innocent. Un être humain et responsable, dans une République du Respect aurait, devant ce drame, recherché des paroles d'apaisement ou à minima gardé le silence.

Posté par desirdepardon à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Diffamation et incompétence

Nouveau commentaire